CFP : Représentations des guerres modernes

SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION

Appel a communications

« Représentations des guerres modernes : champs d’action, champs de vision »

Colloque international, Université du Havre, 19, 20, 21 mars 2014.

Organisé par le Groupe de Recherche Identités et Cultures (GRIC, EA 4314)

Ce colloque achèvera et complétera un cycle d’étude de quatre ans consacré aux perceptions des guerres modernes et a leurs représentations visuelles – photographie, peinture, films, séries tv, jeux vidéo – et littéraires. Quatre journées d’étude ont eu lieu, consacrées respectivement au reportage de guerre, au photo-journalisme et au récit graphique, aux représentations littéraires de la guerre (de Shakespeare au 11 septembre), et à ses représentations filmiques, télévisuelles et électroniques. Elles ont permis de réunir des universitaires français et étrangers de différents domaines – littérature, arts visuels, cultural studies – ainsi que des écrivains, artistes et photographes autour des questions esthétiques et éthiques
soulevées par les nouvelles formes de guerre et les évolutions technologiques à la fois dans le domaine militaire et dans celui des moyens de représentation.

Le colloque de 2014 a pour objectif d’approfondir les analyses présentées lors des journées d’étude et de les enrichir en ouvrant de nouveaux champs d’investigation et perspectives théoriques. Nous souhaitons en particulier poursuivre nos réflexions sur les sujets suivants, sans que cette liste soit limitative :

  •  choix des sujets de la représentation (que montre-t-on d’une guerre ? que laisse-t-on dans le hors-champ ou le non-dit de la représentation ?)
  •  mise en abîme de la représentation : la guerre comme spectacle (des « théâtres » d’opérations à la scénarisation/dramatisation de la guerre ; représentations de la représentation…)
  •  effets de cadrage, de distorsion, de grossissement, de filtres, de focalisation dans les récits et images de guerre
  •  genres et modes : adaptation, appropriation, survivance de genres anciens (épopée, récit mythologique, tragédie, élégie…) et des modes héroi-comique, réaliste/mimétique etc. mais aussi déconstruction ou remise en cause des modèles et modes de représentation de la guerre
  •  guerre et réalité virtuelle/hyper-réalité
  •  enjeux esthétiques et idéologiques de la sur-médiatisation et du silence, de l’abstraction ou mise à distance et de l’exhibition de l’horreur.

    Nous invitons les propositions de communications d’universitaires et chercheurs spécialistes de littérature (sans exclusive de genre), journalisme, photographie, arts, cinéma, télévision, vidéo et jeux vidéo.

    Les représentations pourront concerner des guerres imaginaires ou réelles.
    Pour ces dernières, les communications pourront traiter de tout conflit postérieur à 1850. Toutefois, une attention particulière sera accordée aux propositions portant sur des représentations de guerres oubliées ou sous-médiatisées, ou d’aspects peu ou mal connus de guerres majeures, quel que soit le théâtre d’opérations.

    Les communications, en français ou en anglais, n’excèderont pas 30 minutes.

    Les propositions de 300 mots maximum sont a envoyer avant le 1 septembre
    2013
    , accompagnées d’une brève notice biographique de 150 mots maximum, à
    l’adresse suivante : Claire Bowen

    Les articles issus du colloque et des journées d’étude donneront lieu, après sélection par un comité de lecture, à une publication.


    Call for papers

    Representing Modern War(s) : Fields of Action and Fields of Vision

    International Conference at the University of Le Havre, France

    Wednesday 19th, Thursday 20th and Friday 21st March, 2014

    Organised by the Groupe de Recherche Identités et Cultures (GRIC, EA 4314), Le Havre

    This conference concludes a four-year cycle of workshop conferences on perceptions and representations of war in the fixed and moving image and in the written word. Workshop themes have included war reporting, writing war from Shakespeare to 9/11 and beyond, war in photography and photojournalism, war in graphic novels and life writing, modern war in contemporary cinema, television series and video games. Our objective in these workshops was to bring together scholars in the fields of literature, the graphic arts and cultural studies and to discuss ways in which narratives have been modified and created in function both of changes in “the laws and customs” of war itself and the availability of new forms of representation. The workshops
    were also seen as a forum for exchanges between the academic community and
    professional writers, artists and photographers working in the area of war representation.

    The purpose of the 2014 conference is both to develop the lines of investigation opened in the workshops, to add new material and develop theoretical approaches. We would especially, but not exclusively, wish to continue our investigations into :
    subject choices, what is seen/unseen/shown in representations of war ?

  •  “mise en abîme” in war narratives - war as a spectacle, “theatres of war” and the dramatization/production of war.
  •  perspective and focalization – framing, distortion, expansion, filtering in war narratives.
  •  genre and mode – the persistence and appropriation of traditional models of war writing and graphic representation, including epic, tragedy, mythology, elegy, mock epic, realistic/mimetic mode, but also the deconstruction and questioning of these models.
  •  war and virtual reality/hyper-reality.

    aesthetic and ideological problems associated with the over- or under-representation of conflicts, abstraction, distancing, representing horror.

    We welcome proposals for papers from scholars working in the fields of literature, life-writing, journalism, photography, music, the graphic arts, cinema, television, video and video games.

    All post-1850 conflicts, as well as imaginary wars, may be examined, but proposals concerning forgotten or under-exposed theatres of war or lesser-known aspects of more familiar conflicts are particularly encouraged.

    Papers (30 minutes) may be in English or French.

    Further information may be obtained from Claire Bowen

    Proposals and a brief biographical note should be sent to this address by September 1st 2013.

    Selected contributions to the conference and the preceding workshops will be
    published.