CFP : "Indépendance(s) 2016-1776"

Appel à communications

« Indépendance(s) 2016-1776 » (scroll down for English version)

Colloque co-organisé par l’Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis et l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense.

Comité d’organisation : Bertrand Van Ruymbeke (Paris 8, IUF), Audrey Fogels (Paris 8), Brigitte Félix (Paris 8), Hélène Aji (Paris Ouest).

Lieux : Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Musée d’art de la ville de Saint-Denis, Université Paris Ouest.

Dates : 13-15 octobre 2016

A l’occasion à la fois du 240e anniversaire de la déclaration d’indépendance des Etats-Unis et des élections présidentielles de l’automne 2016, ce colloque propose d’étudier le moment, la notion, et l’héritage de l’indépendance non seulement d’un point de vue historique, commémoratif, institutionnel et politique mais aussi littéraire, philosophique, sémantique et artistique.

Les communications pourront porter autour des trois axes suivants :

1. L’indépendance des États-Unis dans le monde atlantique au XVIIIe siècle

Cet axe s’intéresse au processus d’indépendance dans une perspective historique. Les communications pourront porter sur des aspects de la Révolution américaine mais aussi sur d’autres révolutions de l’espace atlantique et du continent américain, sur les déclarations d’indépendance elles-mêmes, leur contexte et sur leurs auteurs.

2.Le concept d’indépendance dans le discours politique américain

Cet axe s’intéresse à l’héritage de l’indépendance dans le discours politique états-unien à travers l’histoire dans ses diverses expressions, utilisations, voire instrumentalisations, sur les commémorations de l’indépendance, et sur les variations de l’indépendance comme mythe fondateur.

3.Les « déclarations d’indépendance » dans le domaine littéraire et artistique

La quête de l’indépendance en littérature, dans les arts et dans la pensée philosophique a fait l’objet, comme dans le domaine politique, de « déclarations » plus ou moins célèbres de la part des intellectuels, écrivains et artistes américains, notamment à partir du XIXe siècle. On pourra revenir sur cette histoire-là, et sur ses relectures contemporaines, mais aussi étudier les modalités selon lesquelles l’idée d’indépendance a pu prendre forme —ou non— dans la création littéraire et artistique, dans la réflexion philosophique et dans l’histoire des idées, jusqu’à maintenant. A supposer qu’il y ait une définition essentielle de « l’indépendance américaine », où en est aujourd’hui cette indépendance dans les domaines cités ? « But the past was not dead », écrit Nathaniel Hawthorne dans « The Custom-House » : on pourra aussi réfléchir à ce que les modèles du passé peuvent avoir de contraignant, voire de paralysant, penser à l’héritage comme forme impossible de l’indépendance, et non plus seulement à l’héritage de l’indépendance, ou à l’indépendance en tant que legs. D’un point de vue linguistique comme d’un point de vue littéraire, on s’intéressera à la langue, aux discours qui ont « porté » et peut-être continuent à porter une « identité » américaine qui inclurait l’idée d’indépendance, tout comme à l’inverse on pourra se concentrer sur les traces de l’exclusion d’un tel processus.

Calendrier

1er février 2016 : Date limite d’envoi des propositions de communication à l’adresse : independancep82016@gmail.com

Les propositions comprendront un résumé de 300 mots environ, une notice biographique de 100 mots, le tout sur une page. Merci de bien vouloir nommer vos fichiers en indiquant votre nom de famille, suivi de la référence “independence2016” (smithindependence2016.docx).

30 avril 2016 : Envoi des réponses aux propositions.

« Indépendance(s) 2016-1776 »

A conference co-organized by Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis and Université Paris Ouest Nanterre-La Défense.

Organizing committee : Bertrand Van Ruymbeke (Paris 8, IUF), Audrey Fogels (Paris 8), Brigitte Félix (Paris 8), Hélène Aji (Paris Ouest).

Venues : Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Musée d’art de la ville de Saint-Denis, Université Paris Ouest

Dates : October 13-15 2016

On the occasion of the 240th anniversary of the United States Declaration of Independence and of the fall 2016 American presidential elections, this international conference will examine the moment, the concept, and the legacy of independence not only from a historical, commemorative, institutional, and political viewpoint but also literary, philosophical, semantic, and artistic.

Papers can address one or several of the following topics :

1. The independence of the United States in the eighteenth-century Atlantic World

The process of independence is here seen in a historical perspective. Papers can discuss aspects of the American Revolution but also of other revolutions in the Atlantic world and in the Americas as well as various Declarations of Independence, their contexts and their authors.

2. The concept of independence in the American political discourse

The legacy of independence is here considered in the American political discourse through history and in its various expressions, uses, and misuses. Successive commemorations of the United States independence and independence as an American founding myth can also be addressed.

3. Declarations of independence in the literature, the arts and philosophy

In literature, the arts and philosophy—as in politics—the quest for independence was expressed by American intellectuals, writers and artists, notably from the 19th century on, in more or less famous “declarations”. For this conference, we invite discussions on this history and on contemporary rereadings of these declarations, as well as papers examining how the idea of independence may have been shaped—or not— by or from within literary and artistic creation, philosophical thinking and the history of ideas up to this day. Supposing one can define what, in its essence, “American Independence” means or is, where does it stand today in the areas mentioned above ? Remembering how the speaker in Hawthorne’s “The Custom-House” insists that “the past was not dead”, we can also think about the limitations imposed by models coming from the past, and their paralyzing force.

In addition to contributions examining the heritage of independence, and those questioning independence as a legacy, we welcome papers that address the idea of inheritance as an impossible form of independence. From a linguistic as well as from a literary viewpoint, we also invite proposals that deal with the language and/or the discourses that bore and perhaps continue to bear an American “identity” that includes the idea of independence ; and conversely, papers that focus on the traces of what was excluded from this process.

Dates

1 February 2016 : Application deadline.

The application is to consist of a 300-400 word abstract of the paper ; a 100 word biographical statement on the same page. Please entitle each document with your last name, followed by independence2016. For example : smithindependence2016.doc.

The conference address for submissions is : independancep82016@gmail.com

30 April 2016 : Response by the program committee.